Gods Games

Sommes-nous les jouets des dieux ?
Dans ce forum RP, des rencontres crues impossibles pourront avoir lieu
entre d'illustres ressuscités et des personnes de notre siècle

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelia Earhart

avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Amelia   Sam 12 Mar - 14:27

Nom: Earhart

Prénom: Amelia Mary

Date de naissance: 24 Juillet 1897, morte le 2 Juillet 1937.

Histoire de ton personnage :

C’est chez mon grand-père, Alfred Gideon Otis, à Atchison, Kansas, que je suis née, parce que mes parents Samuel et Mary, n’avaient pas encore leur propre chez soi. Deux ans plus tard est née ma sœur Grace, que j’appelais Pidge. Elle me disait Meeley et me suivait partout. Si grand-papa n’était pas trop commode et n’avait pas trop apprécié le mariage de mes parents, c’est un détail que je n’ai pas trop remarqué à l’époque, ayant bien d’autres choses bien plus intéressantes à faire et découvrir. Maman, elle, était facile à vivre et ne disait rien quand avec Pidge on faisait un peu du n’importe quoi. On la blâmait de ne pas nous élever comme des petites filles conventionnelles.

Les conventions ! J’ai bien démontré n’avoir rien à faire avec. La vie c’est beau et court donc faut en profiter le mieux possible. Je me souviens comme si c’était hier de ce survol de Los Angeles qui a duré 10 minutes, quand j’avais 23 ans. Dix minutes qui ont marqué ma vie. C’était en 1920, si la mémoire ne me trahit pas. Ce jour là, j’ai décidé devenir pilote d’avion et l’ai fait.
Mon premier avion, « Canary » a été une belle source de joies…et accidents. Tant et si bien, que j’ai décidé laisser l’aviation pour un temps et vivre d’autres aventures plus terrestres. Je me suis acheté une belle voiture de marque, une Kissel,« Peril jaune », avec laquelle je me lance à la traversée des États-Unis, depuis la Californie jusqu’à Boston. Maman a fait le voyage avec moi. Ce fut inoubliable.

« Cela vous dirait-il d'être la première femme à traverser l'Atlantique en avion? » Il est des questions qu’on ne finit pas de poser qu’on en connait déjà la réponse. C’était le 27 Avril 1926 et celui qui voulait savoir si j’étais capable de relever ce défi était le capitaine H.H Railey. L’idée n’était pas de lui mais d’un éditeur new-yorkais, Georges Putman. Logiquement, j’ai accepté et préfère ne pas m’en souvenir, de ce voyage. Je voulais être la première femme à traverser l’Atlantique, bien sûr mais comme pilote, pas en qualité de passagère, comme ce fut le cas. Vexant. Mais je me suis bien rattrapée par la suite.

Écrire un livre, battre quelques records, relever des défis, laissait entendre haut et clair que les femmes pouvons faire beaucoup d’autres choses que rester aux fourneaux. Le tout en défrayant un peu la chronique mondaine avec mes relations avec mon Pygmalion, ce cher Georges, que je finis par épouser en 1931. Dès un début, j’ai laissé bien établi que je ne serais pas une petite épouse modèle et réclamai liberté absolue. Il m’aimait et a accepté. Moi, je ne voulais que voler, qu’atteindre les limites jamais rêvées…qu’à faire le tour du monde ! Mais avant d’envisager cela, je voulais me mesurer avec le grand Lindbergh et faire la traversée de l’Atlantique en solitaire, arriver à Paris…mais je ne parvins que jusqu’en Irlande après des heures de cauchemar avec instruments en panne, givre et tempête. Enfin, j’avais quand même traversé l’océan…c’était en 1932.

Mais cela ne me suffisait pas. J’ai occupé les cinq années suivantes entre exploit et exploit, à gagner l’admiration et respect de tous, même celui du Président Roosevelt. Mon rêve me taraudait…

Le 1er Juin 1937, les conditions météo étaient parfaites. Mon navigateur, Fred Noonan et moi, décollions de la Californie. On en vécut, des péripéties, longues pauses dues aux variations climatiques mais on arriva enfin à Lae, en Nouvelle Guinée. C’était le 2 Juillet 1937. On devait atterrir à Howland, un îlot minuscule comme tête d’épingle perdu au milieu du Pacifique…

Il faisait déjà nuit. Quelque chose allait mal. Je pouvais le sentir dans les os. Je lançai un message à l’Itasca de l’US COast Guard :

Nous devrions être au-dessus de vous, mais nous ne vous voyons pas... Le carburant commence à baisser.

J’émets nos coordonées. Dernier message. On se regarde avec Fred…La nuit, la mer, la fin…

La fin !?

Caractère:

Je ne pense tromper personne en assurant que j’ai toujours été une forte tête, quand je décide quelque chose, je n’arrête pas jusqu’à y parvenir. On me dit fonceuse, intrépide et forcement il y en a qui pensent que je suis un peu folle. Mais non, je me tiens pour une femme sensée, aimant les extrêmes et n’ayant pas froid aux yeux. Je ne me suis jamais lancée à l’aventure tête en bille, comme une aventurière échevelée et avide d’émotions fortes. D’après ce que j’ai compris des temps plus modernes, on dirait de moi que j’étais adepte à l’adrénaline…un « freak » du risque, en somme. Il doit avoir quelque chose de cela. Je sais quand même me montrer charmante à mes heures et même si jugée par beaucoup comme peu féminine, je peux assurer qu’il n’en est rien. Je ne perds pas la tête pour être à la mode, mais de là à ne pas être, tout de même un peu coquette…très peu, c’est vrai. Mais enfin, je suis ce que je suis et pas à dire, en tire une grande fierté.

Aspect physique:

La belle affaire ! Je suis…rousse. Pas trop grande, 1.65, ce qui ne m’a pas empêché de me faire remarquer ! Je ne donne pas le genre « pin up » exubérante, ni rien de semblable, mais on dit par là que je sais me mouvoir avec une certaine grâce, cela doit se devoir à que je passe le plus clair de mon temps entre les nuages ! Je porte les cheveux plutôt courts, le fait qu’ils soient bouclés aide à maintenir une apparence assez soignée sans avoir recours à trop d’artifices, pour lesquels je n’ai ni temps ni patience. Mes yeux ?...euh, entre le bleu et le vert, ce qui convient, sans dépareiller avec mon état de rouquine. On me dit jolie. Ma foi, je n’en dirais pas tant, supposant être dans les paramètres normaux, ni laideron ni beauté. Une fille normale, quoi !

Acteur ou actrice de ton vava: Amy Adams

Catégorie souhaitée: Vu l’état des choses, je penche pour Ressuscitée.


Dernière édition par Amelia Earhart le Sam 12 Mar - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV

avatar

Messages : 2963
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Amelia   Sam 12 Mar - 14:35

Excellent! Continue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gods-games.web-rpg.org
Amelia Earhart

avatar

Messages : 578
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Amelia   Sam 12 Mar - 14:57

Je vous en remercie, Sire...je pense avoir fini. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV

avatar

Messages : 2963
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Amelia   Sam 12 Mar - 23:41

Tout me sembla parfait. Je te valide donc et... bon vol Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gods-games.web-rpg.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amelia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amelia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (D5) here's some advice. (CASTIEL & AMELIA)
» Amelia Pevensie
» Un DC ou pas??
» Amelia
» Pris sur le fait [Adonis, Amelia & Lilly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gods Games :: Bienvenue sur Gods Games :: Présentation de votre personnage :: Fiches validées-
Sauter vers: